Kayes : À l’ère du numérique, les jeunes entendent promouvoir la culture locale.

L’histoire de Kayes est un peu méconnue. Il en est de même pour sa culture qui est pourtant si riche et diversifiée. Pour faciliter l’accès à notre histoire et faire la promotion de nos traditions, le numérique est devenu incontournable. Kayes, la cité des rails C’est sans doute à cause de l’apport considérable du train que la ville sera appelée la cité des rails. Ainsi, compte tenu de sa place stratégique par rapport à Dakar, bastion des colons Français en Afrique occidentale, Kayes abritera beaucoup d’infrastructures coloniales. Première région administrative du Mali s’étendant sur environ 120760 km2, la cité des Continue Reading

Le « Dansa », une danse khassonké singulière

Vivants principalement au Mali, dans la région de Kayes, les Khassonkés qui sont issus des Malinkés ont toujours pratiqué la danse du « Dansa » lors des cérémonies traditionnelles comme les mariages, baptêmes et souvent lors de l’intronisation des chefs coutumiers Khassonkés. Rythmé par des instruments de musique traditionnelle tels que le tambour, le Doundounba et le Tantanno, la danse du Dansa nécessite l’accompagnement d’un ou plusieurs chanteurs et danseurs. C’est une danse très physique qui se pratique sur deux rythmes lents au démarrage et très cadencés à la fin. Le Dansa est plus dansé par les femmes sans toutefois être interdit Continue Reading

Hommage à Jacques Chirac le Hogon.

Le festival Ogobagna a à l’occasion de sa 5e édition rendu hommage au Hogon d’Iréli, feu Jacques Chirac, le président français qui nous quittait le 26 Septembre 2019. En effet, lors d’une visite d’état au Mali de l’ancien président Français en 2003, Jacques Chirac avait été élevé au rang de Hogon (chef spirituel Dogon). En cette cinquième édition du festival Ogobagna, les Dogon ont voulu rendre un vibrant hommage à un des leurs, à travers la cérémonie mortuaire des masques Dogons. A l’occasion, l’ami du Hogon, le président Amadou Toumani Touré a fait le déplacement pour témoigner de son amitié. Continue Reading

Moi aussi je suis Malien

En hommage à feu Ali Farka Touré, le groupe Alkibar Junior de Niafunké a organisé cette annéee le festival Alkibar (Le Messager) sous le thème de la paix, le vivre ensemble et la cohésion sociale. Dans la même lancée, un jeune poète de la cité de Niafo Idjé, commune de Soboundo a dédié un poème en acrostiches au nom de Paul Chandler de Instruments For Africa, partenaire de l’évènement. Le poème s’intitule : Moi aussi, je suis Malien. Partir de rien pour une inspiration Accompagnement à grande échelle de cette Usine instrumentale d’art, de culture et Loisirs étaient au plaisir Continue Reading

Vivre ensemble et booster l’économie à Tombouctou

Au festival vivre ensemble de Tombouctou, une foire d’exposition et de vente des articles avait été installée. Mission : booster l’économie des commerçants de la région et permettre aux populations de faire le marché à moindre coup. Le festival vivre ensemble de Tombouctou, c’est aussi un lieu d’échanges, de vente et d’exposition des articles des commerçants de la région et au-delà. Une foire exposition et vente des marchandises locales et nationales peut toujours avoir son impact sur l’apport du festival sur les populations et les commerçants. Pendant les préparatifs du festival, des stands furent mises en place pour permettre aux commerçants Continue Reading

Kader Tarhanine explose le podium du vivre ensemble

Le virtuose de la musique Targuie Kader Sabou dit Tarhanine prend part au festival du vivre ensemble à Tombouctou et explose le podium. La jeunesse de Tombouctou tombe une fois de plus sous le charme des incroyables modulations de la voix de Kader et de sa guitare, à l’occasion de sa prestation au ferstival vivre ensemble de Tombouctou. Venu à Tombouctou dans le cadre de la caravane culturelle pour la paix, Kader a joué à la deuxième nuit de concert du festival vivre ensemble et gagne encore le cœur des jeunes qui ne voulaient pas qu’il s’arrête de jouer. Quand Continue Reading

Festival Alkibar de Niafunké, du football pour boucler la boucle

Première édition du festival Alkibar, pour clôturer les activités, un match de football a opposé deux équipes de la ville de Niafunké. On était au stade de la même ville. Pour mettre fin aux activités de la première édition du festival Alkibar de Niafunké, l’organisation a fait jouer un match de football entre les deux équipes de la ville : l’A.S Commune et l’AS Niafunké. Pour boucler la boucle de ces trois jours de festivités sous le signe de la paix, du vivre ensemble et de la cohésion sociale à Niafunké et au Mali, rendez-vous fut donné aux populations de la Continue Reading

Niafunké, des jeunes femmes remportent la course de pirogues du festival Alkibar

Pour magnifier le festival Alkibar de Niafunké, une compétition entre des piroguiers a été organisée. Elle fut remportée par une équipe de jeunes femmes. C’était un évènement grandiose. La course de pirogues est une tradition chez les populations qui vivent aux bords du Niger mais voir des femmes compétir n’est pas donné à tout le monde. C’est l’évènement qui nous été donné de vivre ce 11 janvier 2020 sur les berges du fleuves Niger à Niafunké. C’est à l’occasion du festival Alkibar ou le Messager de la paix que cet évènement fut organisé pour montrer que tout le monde est Continue Reading

1919 – 2019 Centenaire de Mopti, la magnificence par la tradition

La commune de Mopti a 100 ans, une fête d’anniversaire lui est organisée par ses fils depuis le 21 décembre dernier. Afin de magnifier cette fête, la commission d’organisation est allée de la tradition à la modernité, histoire de faire découvrir à la jeune génération les traditions de ses aïeux. La culture dit-on, est la seule chose qui vous reste lorsque vous avez tout perdu. Au Mali, la situation se dégrade de plus en plus, depuis l’occupation du nord en 2012. Cette dégradation s’est d’ailleurs généralisée vers la région de Mopti qui est de nos jours le centre névralgique du Continue Reading

Fest Hip Hop à Mopti un défi rélévé

Le Fest Hip Hop de Master Soumy dépose ses valises à Mopti dans le cadre du concours Rapou Dgokoun pour une première fois. Les rappeurs de la ville ont eu droit à une formation avant de participer audit concours. Ce vendredi 20 décembre 2019, le terrain scolaire de Gangal a abrité le concours de rap de la 3eme édition du festival hip hop “Rapou Dogokun”. Les jeunes rappeurs de Mopti étaient en compétition pour aller représenter leur région à la phase finale dudit concours au mois de mars à Bamako. Pour planter le décor, une journée en avance, la star Continue Reading