L’hommage de Niafunké à feu Aly Farka Touré

Niafunké, la ville des enfants de même mère, aux lèvres du fleuve Niger a abrité du 21 au 24 févier dernier, les nuits culturelles d’hommage à feu Aly Farka Touré, guitariste émérite décédé en mars 2006. Organisé par Alkibar Junior et la jeunesse de Niafunké en partenariat avec l’ONG Instruments for Africa et l’accompagnement des autorités administratives et municipales, ce festival d’hommage a été meublé par des prestations d’artistes musiciens et des troupes traditionnelles, la course des pirogues, concours de rap, conférences-débats et projection de film. L’objectif visé consiste à faire revivre les potentialités culturelles du terroir et cultiver la Continue Reading

Niafunké’s tribute to the late Aly Farka Touré

Niafunké’s tribute to the late Aly Farka Touré Niafunké, the city of children of the same mother, to the lips of the Niger River has hosted from the 21st to 24th of February, the cultural nights in tribute to the late Aly Farka Touré, guitarist emeritus who died in March 2006. Organized by Alkibar Junior and the youth of Niafunké in partnership with the NGO Instruments for Africa with the accompaniment of the administrative and municipal authorities, this tribute festival has been furnished with performances by musicians and traditional troupes, the canoe race, rap contest, conference-debates, focus groups and film Continue Reading

Un Festival pour le Vivre Ensemble à Tombouctou

Pour Oumou Cissé : Le vivre ensemble qui est synonyme de cohésion sociale est un concept directement lié à la paix et à cet un état de calme ou de tranquillité ainsi que l’absence de perturbation de trouble de guerre et de confits entre les communautés. Vivre ensemble c’est s’accepter, communiquer malgré ses différences, sans se juger, sans se mépriser. C’est aussi  l’ensemble d’individus  vivent dans la même société  sans distinction d’âge de couleur et  de religion pour promouvoir des valeurs, de  développer  la solidarité. Respecter les cultures, les religions et apprendre à chacun à reconnaitre en l’autre la même Continue Reading

La commune de Kaladougou sort les troupes « Michi » et « Faïda » pour accueillir l’ONG I4Africa

La première édition de la caravane culturelle initiée par l’ONG Instruments for Africa (I4Africa) dans le Banico a connu son épilogue le 27 décembre 2018 dans la commune de Kaladougou dans le cercle de Dioila. Deux grandes troupes traditionnelles ont eu l’honneur de clôturer cette initiative salutaire de I4Africa pour valoriser les cultures traditionnelles du Banico en général et de Kaladougou en particulier. Prestation des troupes Michi qui signifie en français Bœuf représenté ici est la première troupe a monté sur scène. C’est un spectacle traditionnel très ancien de « Fignana », l’un des villages de la commune de Kaladougou situé à Continue Reading

Les danses du « bourou » et de » Kolonkolon » de la commune de Degnekoro valorisées dans la caravane culturelle du Banico

L’ONG Instruments for Africa (I4Africa) continue sa tournée dans le Banico. Dans la commune de Degnekoro où elle a posé ses valises le 26 décembre 2018, I4Africa est allé voir cette commune connue autrefois comme la cité la plus conservatrice des traditions et cultures du Banico. L’activité économique principale à Degnekoro reste encore aujourd’hui l’agriculture avec la culture du coton, mil, maïs, patate… Dans le cadre de la caravane culturelle du Banico, deux troupes traditionnelles ont été mises à l’honneur à Degnekoro : le bourou et le Kolonkolon. Bourou ou la corne percée est un instrument traditionnel très ancien à Degnekoro Continue Reading

Banco Seydouba: le chanteur de « Sira » qui valorise les traditions et cultures du Banco

Seydou FOMBA connu sous le nom de « Banco Seydouba » qui signifie le grand Seydou de Banco est aujourd’hui l’un des musiciens traditionnels le plus connu et respecté de la commune du Banco, situé à 65 Km de la ville de Dioila. De grande taille, il mesure 1,96m pour 125 kg. Banco Seydouba est robuste et doté d’une corpulence de lutteur sénégalais. Au-delà de son physique impressionnant et imposant, Banco Seydouba force le respect par sa gentillesse et sa sympathie. Membre et chef de la troupe « Sira » de la commune du Banco, Seydouba  est à la fois joueur du « Ya » et chanteur Continue Reading

Caravane culturelle du Banico : les troupes traditionnelles « Bari », « Boyi » et « N’gomba » enflamme le public du Massigui

La caravane culturelle initiée par l’ONG Instruments for Africa (I4Africa) dans le Banico continue sa route dans la commune de Massigui où elle a posé ses valises le 24 décembre 2018. A l’occasion, trois troupes traditionnelles ont été mises à l’honneur afin de valoriser les cultures traditionnelles du Banico en général et du Massigui en particulier.  Comme premier instrument  a presté sur la scène d’I4Africa, il y avait le bari. Le bari est un composé d’instruments de musique traditionnelle du Banico.  Fabriqué pour la majorité de peaux de vache, le bari  est aussi la troupe traditionnelle musicale joué dans tout Continue Reading

Wacoro renoue avec ses traditions grace a Instruments 4 Africa

A Wacoro dans le cercle de Dioila à 180 km de Bamako, capitale du Mali, la population est sur pied ce samedi 22 décembre 2018. A deux jours du réveillon de l’année 2018, l’équipe de Instruments for Africa a posé ses valises dans le village de Wacoro dirige par les Coulibaly, les descendants de N’djiba. L’objectif, fait renaitre le « kote », une festivité traditionnelle qui implique tout le village ; vieux, jeunes et enfants. Selon le maire de Wacoro, le kote n’avait plus été pratique dans le village depuis plus de 20 ans. Le kote se compose de plusieurs Continue Reading